Breitling SuperOcean II 36 : une plongeuse très féminine

Breitling SuperOcean II

La lunette unidirectionnelle cannelée est surmoulée de caoutchouc pour une meilleure préhension. Elle affiche de gros chiffres bien visibles, un décompte des quinze dernières minutes du temps de plongée et un triangle avec repère luminescent à 12h. Le cadran arbore de grands chiffres arrondis (et des petits chiffres noirs « 24h ») et des d’aiguilles surdimensionnées soulignés de revêtement luminescent. Tout a été pensé pour que la lisibilité soit optimale. De jour, mais également dans la pénombre des grands fonds…

Breitling SuperOcean II 36

Le boîtier en acier poli, avec couronne vissée, garantit une étanchéité parfaite à 200 m de profondeur (la plupart des plongeurs ne vont pas au-delà de 60 mètres, donc vous avez de la marge). Le nouveau bracelet en caoutchouc Ocean Racer renforce la vocation sportive de cette pièce avec sa rangée de trous entourés d’un relief circulaire. Ce modèle est également disponible dans une version avec cadran et bracelet noirs (plus facile à porter tout au long de l’année).

La Superocean II 36 est équipée d’un mouvement mécanique à remontage automatique certifié chronomètre par le COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres). Dans la mesure où il ne s’agit pas d’un calibre « maison », cette montre est plus accessible en termes de prix.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*